Sonya en Francais

Français

  1. Faites vos annonces le plus tôt possible

– Vos nageuses potentielles ne se joindront pas à votre club si elles ne savent pas son existence dès le début de la rentrée. Il est très probable qu’elles auront déjà trouvées une autre activité. Il est important que les gens sachent l’existence du club, donc commencez vos campagnes de publicité dès que possible.

– Des affiches et des publicités dans les journaux étudiants sont de très bonnes méthodes. Mettez le plus d’affiches que vous pouvez dans un maximum d’endroits différents.

– Votre publicité doit inclure: vos coordonnés (une adresse email est suffisante), date de la première rencontre (voir point #2) and une brève description du type de nageuses que vous recherchez (par exemple, aurez-vous une équipe novice ?). Au club de l’Université Western Ontario, nous écrivons : « nageuses avec ou sans expériences recherchées ».

  1. Faites la session d’information tôt dans l’année.

– Planifiez une rencontre très tôt, idéalement durant la première semaine de cours. Les buts de cette rencontre sont : de voir combien de personnes sont intéressées et ces personnes voudront connaître plus de détails sur votre club.

– À cette première rencontre, recueillez des informations sur vos nageuses comme leurs coordonnées, leur expérience en tant que nageuse et leur engagement (c’est-à-dire, veulent-elles faire un numéro d’équipe ou seulement un solo ou un duo ?)

– Donnez une feuille contenant les informations les plus importantes. Plus elles en savent, plus elles auront confiance dans le club et seront capable de prendre une décision rapidement. Exemples : nom du club, adresse du site web, dates et lieux des compétitions et des entraînements, et une estimation des frais d’inscriptions et de participation.

– Présentez une vue d’ensemble du programme à vos nageuses. Parlez de ce club comme une expérience unique et formidable. Assurez-vous de dire que c’est une activité qui contribuera à améliorer leur vie sociale, leur permettra d’avoir une vie active et leur donnera un sens d’appartenance à leur université, quelque chose qui s’apprend principalement lors de participation à des compétitions sportives interuniversitaire. Parlez-leur du niveau d’engagement nécessaire. De cette façon, vous pourrez décourager les nageuses qui ne sont pas si intéressées par l’activité et qui ne viendraient lorsqu’elles sont fatiguées ou qu’elles ont trop de choses à faire pour leurs cours.

  1. Faites des suivis rapidement

– Prenez toujours le temps de tenir vos nageuses informées des derniers développements. Si elles sont confuses par rapport à une situation quelconque, que ce soit au début de l’année ou durant la saison, elles ressentiront une certaine frustration qui se fera sentir dans les entraînements et compétitions. La communication avec vos nageuses est la chose la plus importante que vous pouvez faire pour promouvoir votre club.

– Dès que vous pouvez faire un suivi de votre première rencontre, faites une liste des adresses emails de toutes les personnes qui y sont venues. Faites-leur savoir des décisions qui ont été prises depuis, comment seront organisées les équipes, s’il y aura des essais, etc.

– Il y a toujours des gens qui viennent à la première rencontre et démontrent un certain intérêt, mais qui laissent tomber après quelques semaines. Plus vous parlez aux nageuses, plus vous aurez une meilleure idée de qui restera. Personnellement, j’aime téléphoner aux personnes qui, je crois, quitterons. De cette façon, je peux leur parler seule à seule et avoir une meilleure idée de si elles resteront.

  1. Faites un budget avec attention

– C’est une chose très importante pour les équipes qui chargent un coût fixe pour, par exemple, le temps de piscine. Il est difficile d’estimer ce genre de chose car vous ne savez jamais combien de personnes se partageront ce coût. Dès que vous avez une petite idée, calculez les frais en considérant que certaines personnes quitteront. J’ai remarqué par le passé que 75% des nageuses expérimentés qui viennent à la première rencontre restent contre 25% des novices.

– Amassez une partie de cet argent dès le début de l’année. Cela vous permettra, entre autres, de savoir qui va restera. Quiconque n’est pas certain de rester dans le club y pensera deux fois avant de payer.

  1. AMUSEZ-VOUS!!

– En me basant sur ma propre expérience, le plus difficile dans tout ça est de démarrer le club. Ensuite, vous pouvez partager les responsabilités entre vos nageuses et tant que vous gardez vos nageuses au courant de ce qui se passe, il n’y a pas vraiment de problèmes. Organiser une équipe peut demander pas mal de travail, mais ça en vaut vraiment la peine ! Il n’y a rien comme nager, travailler et jouer dans une grande équipe de synchro.